L’incubateur Sounga Nga

Pourquoi un incubateur d’entrepreneuriat féminin en République du Congo ?

Seulement 1 entrepreneur
sur 6 est une femme au Congo.

Lorsque l’on sait que les femmes représentent 52 % de la population, on en conclut assez rapidement qu’il existe une réserve de talents, d’énergie et de savoir faire important pouvant contribuer de façon conséquente au développement inclusif du pays. Pourquoi se passer d’un tel levier de croissance !

Sur le plan individuel, l’entrepreneuriat est, avec l’éducation et la formation, un des vecteurs permettant à chaque femme d’atteindre cette autonomisation qui lui permettrait de dépasser les entraves qui l’oppriment traditionnellement, de jouer pleinement son rôle au sein de la société et ainsi de contribuer au développement économique de son pays.

L’incubateur Sounga Nga a été créé pour donner à des femmes les moyens d’atteindre des objectifs qu’elles n’auraient jamais pensé atteindre au préalable, et de les sortir le plus souvent du secteur informel dans lequel elles évoluent, afin de les mettre sur la voie d’un véritable projet professionnel construit et pérenne.

 

En quoi consiste
 le projet Sounga Nga ?

La fondation Sounga crée
 en 2016 le premier incubateur d’entrepreneuriat féminin 
en République du Congo.

Ce dispositif, baptisé Sounga Nga, vise à accompagner des femmes congolaises dans leur projet entrepreneurial, et ainsi plus largement à les soutenir dans leur projet de vie.

Les projets sélectionnés en amont sont des idées pour un produit ou un service que l’entrepreneure souhaite lancer sur le marché, qui viennent d’être lancées ou qui ont besoin d’être confortées dans une phase de développement.

L’incubateur évalue le projet, analyse son potentiel, et accompagne la bénéficiaire dans les démarches nécessaires pour le mener à la réussite. Cela inclut toutes les étapes d’accompagnement et de mise en place de l’entreprise : étude de marché, conception de l’offre, aspects juridiques, approche marketing et communication, comptabilité, financements, etc.

L’incubateur met également à disposition un microcrédit responsable au profit des entrepreneures sélectionnées. Ce prêt d’amorçage est destiné à aider au financement des projets. 2 conditions pour en bénéficier :

  • intégrer l’incubateur et suivre la formation sur 6 semaines, jusqu’à son terme ;
  • porter un projet jugé viable et ayant un véritable potentiel de développement.

Pour mettre en place ce dispositif, l’incubateur Sounga Nga a signé un partenariat le 9 aout 2016 avec La Banque Postale du Congo.

Afin d’aider les entrepreneures bénéficiaires du programme à pérenniser leur activité, l’incubateur Sounga Nga assurera, dès les formations achevées avec succès, un suivi de gestion des entreprises sur 6 mois.

 

L’édition 2016

L’incubateur Sounga Nga s’adresse à toutes les femmes qui ont des entreprises à potentiel de développement et porteuses d’emplois dans le secteur de l’alimentation, de l’artisanat, des services aux entreprises ou aux particuliers.

L’édition 2016 s’est focalisée sur des femmes porteuses de petits projets, afin de leur permettre de quitter un entrepreneuriat de subsistance et accéder à leur autonomisation.

L’objectif a été de recruter 20 entrepreneures en début de programme, sur la base d’un appel à projets, pour une formation de six semaines organisée autour de quatre thématiques : stratégie d’entreprises, gestion-fiscalité, commercialisation et communication.

Ces thématiques ont été déployées concrètement sous forme de modules de coaching individuel propres aux spécificités de chaque projet, d’un programme collectif de formations favorisant l’apprentissage en groupe, et de conférences visant à insuffler de la prise de hauteur aux bénéficiaires.

 

L’édition 2018

bv9a0854

Pour la deuxième édition de l’incubateur Sounga Nga, l’appel à projets et la démarche de prospection des candidates ont été lancés en septembre 2017. 36 dossiers ont été retenus par le concepteur du projet en fin d’année. Ces dossiers sont soumis à un vote en ligne pour une sélection de 25 dossiers début 2018. La dernière étape est un oral en présentiel permettant de retenir au final 15 femmes qui feront partie de la promotion Sounga Nga 2018.

L’un des objectifs majeurs du projet est de structurer la formation et l’accompagnement autour des deux catégories d’entrepreneures : les porteuses de micro-projets d’une part et les porteuses de projets à fort potentiel ou en croissance d’autre part. Cette approche se traduit par un partenariat pédagogique renforcé avec des acteurs de l’appui aux entreprises (notamment les chambres consulaires de Brazzaville et de Pointe-Noire), un programme d’animations dense (visites d’entreprises partenaires, témoignages d’entrepreneures…), ainsi qu’un appui individualisé plus constant, facilité notamment par le recours aux nouvelles technologies afin de faciliter le contact avec les encadrants.

L’ambition de la fondation Sounga en 2018 est de tirer les leçons de l’édition 2016 qui aura servi de « laboratoire », en quelque sorte, afin d’optimiser toutes les actions et outils qui pourront l’être dans le but de donner encore plus de moyens à des femmes qui souhaitent réussir leur projet professionnel, et par la même leur projet de vie.

 

Suivez toute l’actualité de l’incubateur Sounga Nga en cliquant : ici